Le salep

"Saaalep ! Saaaaleeeep !" crient les marchands ambulants, l'hiver, qui déambulent dans les rue stambouliotes. Le salep est une boisson chaude, crémeuse, saupoudrée d’un peu de cannelle que l’on boit en Turquie principalement en hiver.

 

Le mot salep désigne aussi une farine blanchâtre, obtenue à partir des bulbes séchés de certaines orchidées sauvages terrestres. Cette farine est préparée à partir de bulbes séchés des orchidées sauvages, appartenant en majorité aux genres Orchis, Dactylorhiza, Ophrys, Abacamptis, Gymnadenia, Aceras et Barlia, qui proviennent essentiellement des contreforts du plateau anatolien et de la région de Safranbolu.

 

Le mot salep vient de l'arabe saleb, qui signifie "testicule de renard". C’est ce qui permet de traduire les glaces faites dans la ville de Maraş, dans le sud-est de la Turquie, « salepi dondurma » par « glace aux testicules de renard ». Leur ressemblance avec cette partie de l’anatomie animale (et humaine) est en fait assez frappante. Le mot grec orchis signifie d'ailleurs "testicule" et on trouve déjà, dans des récits anciens cette similitude : au Ier siècle de notre ère, le médecin grec Dioscoride recommandait l'usage des bulbes d'orchidée comme aphrodisiaque. Il était d’ailleurs utilisé comme tel par les Ottomans et si aujourd’hui un turc vous recommande cette boisson chaude et vous explique qu’elle sert à fortifier le corps, vous devinerez ce qu’il entend par là

 

Le salep : un extrait aux vertus curatives

 

Le salep, considéré donc comme un aphrodisiaque, un tonifiant et un fortifiant, était importé en Europe jusqu'au début du XIXe siècle. Il devint peu à peu un remède officiel dans les pharmacopées d'Europe, d'Asie et des Amériques. Aujourd'hui, la seule utilisation médicale du salep est celle qu'on en fait comme émollient dans le traitement de la diarrhée infantile.

 

Mais en raison de ses propriétés tonifiantes et fortifiantes, le salep fait toujours partie des nombreux produits dits aphrodisiaques en Turquie.

 

On reconnaît aussi d’autres vertus bénéfiques, notamment contre l’oppression pectorale, la toux et les bronchites. Il aurait également des effets positifs sur la constipation et les intestins. Il fortifie le coeur et renforce le mental.

 

En Turquie, vous trouverez partout en vente une poudre de salep prête à l’empli, qu’il suffit de mélanger à du lait. Mais il existe aussi la poudre de bulbe d’orchidée seule. Voici comment faire pour obtenir un salep maison :

 

 

Salep maison

 

1 cc de salep en poudre

1 cs d’amidon

1 litre de lait

Dans un verre, mélangez à froid le salep et l’amidon. Versez dans le reste de lait. Mettez votre casserole sur le feu et mélangez le tout pendant environ 45 minutes.

Servez chaud, saupoudré de cannelle en poudre.

 

Intéressé(e) par la cuisine, cliquez ici pour visiter mes ateliers

Interest by cooking, click here to visit my workshop

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :