Renaissance de la culture du vin en Turquie

Publié le par Dvd

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la Turquie produit du vin, et depuis quelques années, du vin de très bonne qualité et d’une grande variété. En effet, la privatisation du monopole d’état en 2003, qui contrôlait jusque là la production et la distribution des boissons alcoolisées, a ouvert la voie du renouveau viticole.

 



Il faut savoir qu’il y a cinq mille ans, en Mésopotamie, région située entre le Tigre et l’Euphrate, la production de vin était l’une des activités les plus couramment pratiquées. Et que, sous l’Empire ottoman, c’était les populations chrétiennes, syriaques, arméniennes et grecques qui avaient en charge la viticulture. Disparu à cause des échanges de population qui ont suivi la création de la République, l’art du vin refait donc son apparition, et personne ne s’en plaindra !

 



Voici les différents cépages que l’on peut rencontrer au fil des régions :

 

Marmara : Cépages blancs : Clairette, Chardonnay, Riesling, Sémillon, Beylerce, Yapıncak, Vasilaki. Cépages rouges : Pinot Noir, Adakarası, Papazkarası, Sémillon, Kuntra, Gamay, Karalahana, Cinsault.

Région égéenne : Cépages blancs : Sémillon, Sauvignon Blanc, Bornova Misketi, Chardonnay. Cépages rouges : Carignan, Çal Karası, Merlot, Cabernet Sauvignon, Alicante Bouschet, Shiraz (ou Syrah), Kalecik Karası.

En mer Noire : Cépage blanc : Narince. Cépages rouges : Öküzgözü, Boğazkere.

En Anatolie centrale : Cépages blancs : Emir, Hasandede. Cépages rouges : Kalecik Karası, Papazkarası, Dimrit.

Région méditerranéenne : Cépages blancs : Kabarcık, Dökülgen. Cépages rouges : Sergi Karası, Burdur Dimriti.

En Anatolie orientale : Cépages blancs : Narince, Kabarcık. Cépages rouges : Öküzgözü, Boğazkere.

En Anatolie du sud-est : Cépages blancs : Dökülgen, Kabarcık, Rumi. Cépages rouges : Horoz Karası, Öküzgözü, Boğazkere, Sergi Karası.

 

 

//En Turquie, Jean-Luc Colin est la référence française en matière d’oenologie. Arrivé il y a quinze ans, il a travaillé en tant que consultant pour la société Kavaklidere, à Ankara, avant de se lancer seul et de créer en été 2006 Vindrome, une société de conseil sur la vigne, le vin, la commercialisation et les ventes. ” Dans un pays qui n’a pas de culture du vin, il est nécessaire d’éduquer les consommateurs et les producteurs. “

 

Cet oenologue aide ainsi les particuliers à créer leur vignoble et à se concentrer sur des vins de qualité. ” Nous voulons aussi former les garçons à devenir sommeliers, à créer la cave du restaurant, à la gérer, à préparer des menus en accord avec le chef. Cela va plaire au client “, assure-t-il. Sans parler des ventes de cépages et de matériel en tout genre dans lesquelles la France peut tirer son épingle du jeu. (ces deux derniers paragraphes sont extraits de : http://acturca.wordpress.com/2006/09/25/la-turquie-developpe-son-vignoble/) //

 

 

Parmi les cépages turcs :

 

ADAKARASI

 

Ce cépage est élevé sur l’île Avşa, dans la mer de Marmara. Fort en tanin, le vin produit à partir de ce raisin à une belle robe sombre.

 

ALICANTE BOUCHET

 

Elevé au départ en France et en Espagne, il est introduit en Turquie dans la région d’İzmir, au climat doux.

 

BOĞAZKERE

 

Ce cépage rouge est élevé dans les terres rouges et caillouteuses de la région de Diyarbakır, mais on le trouve aussi en compagnie du cépage Öküzgözü, dans les environs d’Elazığ. İl monte jusqu’à 1300 mètres d’altitude. Dans ce climat rude, chaud en été et froid en hiver, la vigne donne un raisin petit mais fort en tanin, à la belle robe sombre. Le vin obtenu de ce seul raisin est trop âpre et trop puissant pour être utilisé seul. İl est souvent associé au cépage Öküzgözü. İl est recommandé de laisser vieillir ce vin, long en bouche, très riche en arome de fruits rouges et d’épices.

 

ÖKÜZGÖZÜ

 

Ce cépage est élevé dans la région d’Elazığ, et donne un raisin noir. Ce raisin est connu pour être l’un des meilleurs du pays. İl donne un vin léger en tanin.

 

ÇALKARASI

 

Elevé à 1200 mètres d’altitude, dans les environs de Denizli, c’est un cépage qui donne un vin rosé. Ce raisin rouge rend en effet un liquide juteux, pauvre en couleur mais fort en chair. C’est un vin de bonne acidité, à la saveur fruitée.

 

EMİR

 

Elevé aux environs de Nevşehir, Kırşehir, Kayseri et Niğde, c’est un raisin blanc juteux. İl est utilisé pour faire un vin blanc sec, légèrement aromatique, à la couleur vert-jaune ou jaune pâle. A boire très frais.

 

 

KALECİK KARASI

 

Ce cépage est  originaire de la région de Kalecik (petit château), dans la vallée de la rivière Kızılırmak, près d’Ankara. C’est un raisin rouge-noir, qui avait pour ainsi dire disparu, mais que la forte demande a remis à l’honneur, dans d’autres régions turques, au climat similaire de sa région d’origine,comme par exemple Denizli. İl donne les vins parmi les meilleurs de Turquie et obtient régulièrement des récompenses dans les concours internationaux, saluant son arome et son goût unique. Ce vin possède un belle robe rubis, riche et bien balancée, aux aromes de fruits rouges, de vanille et de cacao. C’est un vin léger, frais, au fini élégant. Servir aux alentours de 16-18 degrés Celsius.

 

 

Intéressé(e) par la cuisine, cliquez ici pour visiter mes ateliers

Interest by cooking, click here to visit my workshop

Commenter cet article

Marie 08/10/2009 09:03


Pas de problème! venez nous voir en Cappadoce quand vous voulez (à ürgüp, cave Turasan, ça doit vous dire qqch...) A bientôt


Marie 07/10/2009 20:49


C'est vrai que cet article est très bien renseigné, merci! mais il commence peut-être à dater un peu: il n'y a pas que Jean-Luc Colin en Turquie. Toutes les caves ont commencé à engager des
consultants étrangers depuis quelques années, il y a même des turcs qui ont fait des (VRAIES) études d'oenologie en Europe (dont un qui travaille avec JL Colin), et des oenologues français qui se
sont installés en Turquie à temps plein (à ma connaissance, un seul, mon mari!)
Et finalement il est vrai qu'on trouve de bons vins turcs, mais il faut y mettre le prix. Dommage.


Dvd 07/10/2009 21:04


merci pour ce commentaire très instructif! je serais ravi de vous rencontrer et de rencontrer votre mari pour en savoir plus! et faire un autre article plus d'actualité.
a bientot peut etre...


Nina d'İstanbul 16/07/2009 20:18

ravi de pouvoir lire un artcicle si instructif et concernant notre pays d'adoption qu'on est tant à aimer!!!
merci